Pourquoi obtenir le label Energie-Carbone ?

Pourquoi obtenir le label Energie-Carbone ?

Afin de préparer au mieux la RT 2020, la réglementation thermique 2018 a un rôle transitoire dans l’application des nouveaux objectifs énergétiques. Mis en place par le ministère de l’Environnement, le label Energie-Carbone, abrégé en E+C-, fait partie des gros chantiers environnementaux actuels. Décryptage de ce label.

Qu'est-ce que le label énergie carbone

Quels sont les critères du label E+C- ?

Dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, le label Energie-Carbone va participer à améliorer les performances énergétiques des bâtiments, en réduisant leur impact environnemental. Il s’inscrit dans une RT 2020 qui vise à diminuer drastiquement l’empreinte carbone des bâtiments sur tout leur cycle de vie (de la construction à l’éventuelle démolition).

Le label Energie-Carbone s’appuie sur le référentiel du même nom. Ce référentiel est l’indicateur de performance d’un bâtiment grâce à deux critères : la performance énergétique et la performance environnementale.

La performance énergétique (critère BEPOS) montre le niveau d’exploitation des énergies renouvelables par un bâtiment, d’isolation thermique ou encore d’autoconsommation. Selon leurs performances, les bâtiments peuvent atteindre quatre niveaux différents.

En complément, la performance environnementale (critère Carbone) est calculée en fonction des consommations énergétiques d’un bâtiment et de son empreinte carbone. Tout comme il existe des normes pour les conduites gaz dans les immeubles par exemple, la construction d’un bâtiment et les matériaux utilisés seront autant de critères pour déterminer l’empreinte carbone totale d’un bâtiment.

Pourquoi obtenir le label Energie Carbone ?

Obtenir le label Energie Carbone permet dans un premier temps d’être à jour avec la RT actuelle (côté collectivités). D’autre part, ce label offre un bonus de constructibilité de 30%, un véritable coup de pouce aux collectivités qui hésiteraient à passer au bâtiment à énergie positive avant la RT 2020. A savoir que même le remplacement d’un composant (canalisation gaz, matériau de construction, changement d’un équipement), est pris en compte dans le calcul de la performance environnementale.

Par ailleurs, expérimenter les exigences de ce référentiel et suivre les retours d’expérience permet déjà de bien se préparer à la prochaine réglementation thermique, d’en saisir les enjeux et les complexités, et d’en connaître la faisabilité technique et économique.

Actuellement, toutes les collectivités et tous les particuliers peuvent prétendre au label Energie-Carbone et ainsi participer à l’élaboration des textes définitifs sur le sujet.

Auteur : Olivier M.