En octobre 2018, la dématérialisation des marchés publics sera obligatoire

En octobre 2018, la dématérialisation des marchés publics sera obligatoire

La dématérialisation des marchés publics est actée pour Octobre 2018. Enjeu majeur de cette nouvelle année, la dématérialisation promet d’offrir de nombreuses opportunités aux entreprises. Le gouvernement français a donc adopté en décembre 2017 un vaste « Plan de transformation numérique de la commande publique ». Le point.

En quoi consiste l’obligation de dématérialisation des marchés publics en 2018 ?

L’obligation de dématérialisation des marchés publics en France suit une tendance européenne. En effet, cette annonce suit les directives européennes 2004/18/CE et 20014/17/CE, qui ont posé les bases de la dématérialisation des achats publics.

En France, l’acheteur public pouvait depuis 2001 exiger une réponse électronique. Cela va donc se généraliser et se transformer en obligation pour tous et pour tous les marchés à partir d’Octobre 2018, car l’état français s’est engagé à imposer de plus en plus les transmissions des candidatures et des offres d’appels par voie électronique.

L’obligation de dématérialisation consiste donc à évincer une bonne fois pour toute les moyens de transmissions par voie papier, une décision écologique mais aussi plus pratique pour les organisations. En plus d’une meilleure réactivité, il sera également possible d’étoffer les dossiers de candidatures avec par exemple des vidéos, ce qui permettra d’améliorer la note des livrables.

En savoir plus en cliquant ici

Comment anticiper la dématérialisation des marchés publics ?

Afin d’être efficace sur la rédaction et la transmission du mémoire technique pour les marchés publics, la réponse principale attendue à un tel appel d’offres, il est important de former les collaborateurs d’une entreprise à la dématérialisation.

En effet, la dématérialisation des marchés publics a pour vocation de simplifier et d’améliorer la performance d’achat, tout en renforçant l’efficience et la transparence des marchés publics. En anticipant les demandes du ministère, une entreprise pourra donc bénéficier de ces avantages avant ses concurrentes. Elle sera également plus réactive que les autres lorsque l’échéance d’Octobre 2018 sera arrivée et pourra, enfin, améliorer son image de marque en se présentant comme une organisation réactive et à la page.

Pour anticiper cette dématérialisation, la meilleure des solutions est de suivre une formation sur les réponses électroniques aux marchés publics. Ces enseignements sont dispensés par des tuteurs professionnels qui accompagneront les collaborateurs d’une entreprise à la maîtrise de nouvelles compétences. La dématérialisation des procédures de passation et l’open data sur les données essentielles des contrats sont par exemple des savoirs clefs, tout comme connaître les bonnes manières de répondre aux marchés publics à l’aide d’un outil numérique.

En suivant une formation sérieuse, les collaborateurs d’une entreprise pourront donc parfaitement anticiper la dématérialisation des marchés publics d’ici Octobre 2018.