Immobilier d’entreprise : faut-il louer ou acheter ?

Immobilier d’entreprise : faut-il louer ou acheter ?

Immobilier de bureau

Vaut-il mieux louer ou acheter ses bureaux ? Tout chef d’entreprise se pose forcément cette question un jour ou l’autre. Chaque solution présente des avantages et des inconvénients, que nous allons développer dans cet article.

Acheter ses bureaux : avantages et risques

L’achat de bureaux permet à votre entreprise de se constituer un patrimoine professionnel. Les locaux figureront à l’actif de l’entreprise. Cela présente un intérêt fiscal puisque l’amortissement de l’acquisition et les intérêts d’emprunts permettent de diminuer le résultat imposable. De plus, les dépenses sont maîtrisées, car l’on connaît précisément les coûts de l’investissement. L’achat de l’immobilier de bureau évite de subir les contraintes liées au bail commercial (augmentation des loyers, risque d’éviction…). En cas de diminution de son activité, l’entreprise peut toujours louer ses locaux inoccupés.

En revanche, l’achat de bureaux nécessite des ressources considérables, c’est pourquoi il est déconseillé aux jeunes entreprises. Mieux vaut avoir une vision à long terme du développement de l’entreprise pour ne pas manquer d’espace en cas de croissance ! Il faut en outre prévoir un budget pour l’entretien des locaux. L’acquisition de bureaux peut se faire au nom du chef d’entreprise, qui les loue ensuite à son entreprise pour cumuler les avantages de l’achat et de la location.

Immobilier d’entreprise : quid de la location ?

Le marché de l’immobilier d’entreprise est plutôt favorable à la location. Les jeunes entreprises, en particulier, préfèrent louer des bureaux, car la location s’adapte mieux à leurs besoins en termes d’espace et d’emplacement. Plutôt que d’investir dans l’immobilier, elles peuvent allouer plus de ressources au développement de leur activité. Sur le plan fiscal, la location de bureaux n’est pas dénuée d’intérêt : l’entreprise peut déduire ses loyers de son résultat imposable. Plusieurs solutions existent, comme la location partagée et la location individuelle.

Le principal inconvénient de la location réside dans le fait que les loyers versés ne seront ni récupérés ni valorisés. De plus, l’entrée dans les locaux coûte souvent cher : jusqu’à 9 mois de loyers en région parisienne (loyers d’avance + dépôt de garantie + commission de l’agence).

Auteur : Olivier M.